© Caroline Doutre

Sabine Devieilhe sort en 2011 du Conservatoire national supérieur de musique de Paris avec le Premier Prix à l’unanimité et les Félicitations du Jury. Elle suit l’enseignement de Jocelyne Chamonin, Martine Surais, Pierre Mervant, Malcom Walker, Kenneth Weiss, Anne Le Bozec, Susan Manoff, Olivier Reboul et Elène Golgevit. Elle se produit dans un vaste répertoire, de la musique ancienne à la musique contemporaine, ainsi qu’en récital aux côtés d’Anne Le Bozec. Elle participe à une nouvelle production de Dardanus avec l’Ensemble Pygmalion au Festival International de Musique Baroque de Beaune et à l’Opéra de Versailles, puis elle fait ses premiers pas dans le bel canto avec le rôle d’Amina (La Somnambule) avec l’Atelier Lyrique de Tourcoing. Elle fait ses débuts au Festival d’Aix-en-Provence en 2012 dans La finta giardiniera (Serpetta), puis elle aborde le rôle-titre de Lakmé à l’Opéra de Montpellier, chante La Folie (Platée) sous la direction de Jean-Claude Malgoire, la Reine de la Nuit à l’Opéra national de Lyon, se produit en concert avec Marc Minkowski et Les Musiciens du Louvre ainsi qu’Hervé Niquet et Le Concert Spirituel. Elle interprète Constance de Dialogues des carmélites à l’Opéra national de Lyon et au Théâtre des Champs-Elysées dans la mise en scène d’Olivier Py, fait ses débuts à l’Opéra-Comique dans le rôle-titre de Lakmé, à l’Opéra national de Paris dans La Flûte enchantée, à La Monnaie de Bruxelles dans Orphée et Eurydice (Eurydice). Elle chante Adèle (La Chauve-souris) à l’Opéra-Comique, Nannetta (Falstaff) à l’Opéra de Marseille, fait ses débuts dans le rôle de Mélisande avec Jean-Claude Malgoire et se produit au Festival de Glyndebourne dans L’Enfant et les sortilèges. Cette saison, elle fait ses débuts à l’Opéra national d’Amsterdam dans Dialogues des carmélites et revient au Théâtres des Champs-Elysées dans Mitridate (Ismène) et La Somnambule (Amina) ainsi qu’à l’Opéra d’Avignon (Lakmé) et au festival d’Aix-en-Provence (Bellezza dans Il Trionfo del tempo e del disinganno). En 2013, elle est nommée Révélation Artistique Lyrique aux XXe Victoires de la Musique Classique et, en 2015, Artiste Lyrique de l’Année aux XXIIe Victoires de la Musique. Sabine Devieilhe enregistre en exclusivité pour Erato/Warner Classics. Son premier album solo d’airs de Rameau, Rameau le Grand Théâtre de l’Amour, est Diapason d’Or, Grand Prix de l’Académie Charles Cros et Disc of the week sur la BBC Radio 3.